Experience UV

 

Expérience : spectre d'absoption


     Afin de réaliser cette expérience, nous avons utilisé la spectrophotométrie.
Nous savons également que la lumière peut être considérée comme une onde.
La lumière blanche est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'oeil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'ondes de 400 nm et 800 nm.
Le rayonnement ultraviolet (UV) est un rayonnement électromagnétique invisible à l'oeil humain dont les longueurs d'ondes sont situées entre celles de la lumière blanche et celles des rayons X.
Le domaine des longueurs d'ondes inférieur à 400 nm correspond aux ultraviolets et celui supérieur correspond à 800 nm aux infrarouges.
Nous exposerons la molécule précurseur de mélanine synthétisée lors de l'expérience de la synthèse de la mélanine aux rayons ultraviolets.


Problème : Comment la mélanine réagit-elle face au soleil ?

Hypothèse : Nous pensons que la mélanine absorbe les rayons du soleil.


Protocole expérimental :

Matériel nécessaire :

- solution de précurseur de mélanine

- spectrophotomètre

- logiciel spectrophotomètre PRIM'LIGHT


Mode opératoire :

Tout d'abord, nous avons préparé plusieurs dilutions à partir de la solution mère de la molécule précurseur de mélanine afin d'obtenir différentes concentration. Notre molécule précurseur de mélanine n'est pas une molécule de mélanine, cependant c'est le début de la chaine de synthèse de la mélanine donc elle a des propriétés simmilaires. Nous insérons dans la cuve du spectrophotomètre préalablement étalonné, la solution initiale et lançons la mesure. Nous recommençons l'opération avec chaque dilution.


Résultats :



      Les résultats de l'expérience ont montré que la solution initiale très concentrée en mélanine absorbe bien les longueurs d'ondes. Par contre, on remarque que plus la solution initiale est diluée, plus les solutions contenant une concentration plus faible absorbent moins, voire très peu les longueurs d'ondes.
On en déduit donc que
la solution initiale laisse passer la lumière non nocive mais pas les rayons UV et inversement pour les solutions très peu concentrées en mélanine. Donc plus notre peau est riche en mélanine, plus nous sommes protégés face aux rayons UV.

      De plus, nous observons qu'entre 400 et 800 nm, la solution initiale (courbe bleue) absorbe très bien la lumière blanche. Tandis que la solution très peu concentrée en mélanine (courbe verte) absorbe très peu, voire pas du tout la lumière blanche.
On en déduit donc que la courbe bleue est une absorbance possible pour une personne ayant une peau foncée et la courbe verte est concevable pour une personne ayant une peau claire. C'est donc la qualité et la quantité de pigments de mélanine contenus dans les cellules qui déterminent la couleur de la peau.



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site